Voyance oriah lumière vous ouvre les yeux sur l’amour.

On aime toujours quelque chose ou quelqu’un.

C’est notre raison d’être et de vivre. Aimer, c’est vivre.

On peut aimer Dieu, Mahomet, Bouda, un partenaire, un animal, la nature, un travail, un projet, etc.

Aimer est une énergie. On se focalise sur la chose ou l’être aimé et on y met toute notre énergie.

Il y a plusieurs formes d’amour et plusieurs façons d’aimer.

Certains préfèrent aimer en solitaire alors que d’autres décident de partager l’amour.

Lors d’un partage, je me reconnais à travers l’autre et parfois je suis en rébellion avec mon  partenaire car il y a une partie de moi que je dois faire évoluer mais que je ne veux pas voir. Le partenaire est un reflet-miroir dans ce cas.

Partager son amour et son intimité avec un partenaire, c’est accepter de communier, de fusionner avec lui.

Il est important que chacun trouve sa place dans le couple. Il est nécessaire de donner une place à son partenaire, de respecter la liberté de penser, de dire et d’agir de chacun en toute confiance pour la réussite du couple.

La jalousie ne sert à rien si ce n’est que créer un climat de méfiance et d’insécurité. Plus vous chercherez à retenir quelqu’un, plus il vous échappera. Faîtes plutôt confiance à votre vie qui vous le rendra. Si votre partenaire a une nature volage, votre jalousie ne l’empêchera pas non seulement de vous tromper mais le poussera aussi à le faire plus tôt.

Aimer un partenaire, c’est l’accepter tel qu’il est, sans le juger dans la mesure où il y a du respect ente vous.

Aimer, c’est être heureux de rendre heureux.

Il faut deux ans à un couple pour apprendre à bien se connaître et créer la troisième personne qui est le couple. Les relations sentimentales ne sont pas faciles en tous cas plus compliquées que les relations amicales, familiales ou sociales car il est nécessaire de faire des concessions et de partager son quotidien et bien plus encore.

Lorsqu’il n’y a plus d’amour entre deux personnes, le détachement s’opère. On s’éloigne de plus en plus l’un de l’autre. On finit par ne plus savoir communiquer et ne plus se comprendre. On se passe facilement l’un de l’autre et on accepte de perdre son partenaire.

On peut alors aimer faire du mal à l’autre.

Aimer, c’est décider de vivre pour l’être ou l’objet convoité et ce, quel que soit l’objectif ou la motivation recherchée.

Ne pas ou ne plus aimer, c’est mourir peu à peu.

Découvrez Je n’existe que pour mon partenaire 

Oriah Lumière

Share This